> Tags > chêne

Post about "chêne"

Un peu de poésie.

January 31, 2014 Category :NATURE Off

LE CHÊNE ET LE ROSEAU (remake)

 

Un roseau qui poussait à deux pas d’un grand chêne

Répétait à l’envi avoir lu dans une fable

Qu’il vaut mieux être souple quand l’orage se déchaîne,

Sous peine d’être rompu, brisé, comme un pied d’table !

 

Le chêne en prit ombrage.

Il jura in petto

De faire payer l’outrage

À l’insolent roseau…

 

Une tempête s’annonce : le vent souffle et mugit,

Voilà notre roseau qui d’avance se réjouit

De la déconfiture annoncée du géant

De la chute certaine de ce porteur de glands.

 

Mais la brise est suivie par d’abondantes pluies,

Qui gonflent la rivière, qui en font un torrent.

La voici qui bientôt va sortir de son lit,

Pour noyer les pâtures, les villages et les champs.

 

Partout montent les eaux !

À son tour le roseau

Menace d’être submergé,

Englouti par les flots…

 

Le chêne s’en ébaubit :

Et déclare d’une haleine :

“Monsieur de la Fontaine,

Hélas, n’a pas tout dit !

Plier ne suffit plus,

Pauvre petit bout d’bois !

Encore eût-il fallu

Être aussi grand que moi.”

 

Les mal-aimés.

 

Ostracisés, bannis, transis, agglutinés,

Leurs vêtement trempés, leur haleine chargée,

Ils forment, devant le bar, un troupeau misérable.

Ils ont quitté leurs potes, ils ont quitté leur table,

Pour affronter la nuit, pour endurer le froid.

Dansant d’un pied sur l’autre, ils se gèlent les noix,

Ils battent la semelle sur le pavé givré.

Regardez-les trembler, écoutez-les tousser,

Ces tragiques parias, ces malheureux exclus,

Qu’une loi scélérate a poussé dans la rue

Pour assouvir leur vice, comme des malfaiteurs.

Je ne vous hais point ! Mais combien vous plains-je, ô fumeurs !

, ,