Tag Archives: moines

Ces gares où l’on s’égare

Peu de gens le savent, mais l’entretien et la gestion des premières gares du chemin de fer avaient été confiés à divers ordres monastiques.

Les noms de certaines gares en attestent : Limoges-Bénédictins, Saint Charles à Marseille, St Jean à Bordeaux, Saint Lazare à Paris, pour ne citer que les plus célèbres.

Pourquoi des moines demanderez-vous ? Parce que ce sont des gens qui ne badinent pas avec l’horaire. Avec les laudes partaient les premiers trains, les derniers arrivaient à quai pour complies.

Et puis les moines n’ont jamais boudé les travaux physiques: atteler et dételer les wagons, les nettoyer, ne les rebutait point. La fumée des locomotives leur rappelait celle de l’encens et n’a-t-on pas écrit que les gares étaient à l’époque moderne ce que les cathédrales furent au Moyen Âge ?

Tels leurs frères du Grand Saint Bernard, les moines étaient toujours prêts à secourir le voyageur égaré et leur chasteté rassurait les femmes amenées à se déplacer avec ce nouveau mode de transport.

La frugalité des moines a durablement influencé l’ambiance et la carte des buffets de gare. Avec la nationalisation des chemins de fer, évidemment, tout a changé. Il n’était plus question de laisser les gares aux mains du clergé et le syndicalisme qui montait en puissance s’accordait mal avec les valeurs monacales. La casquette a remplacé la tonsure, le sifflet le goupillon, le drapeau rouge le crucifix.

Et les bons pères sont retournés sans bruit dans leurs couvents.