Orteils

Orteils anonymes.

J’aimerais vous faire partager mon indignation : trouvez-vous normal que les cinq doigts de la main possèdent chacun leur nom (pour mémoire : le pouce, l’index, le majeur, l’annulaire et l’auriculaire) alors ceux des pieds, communément appelés “orteils”, en sont dépourvus ? Tout au plus distingue-t-on le gros du petit. Les trois du milieu sont tragiquement anonymes.

Cette discrimination n’est pas acceptable.

Baptisons-les sans plus attendre !

En hommage à Jonathan Swift, je propose Brobdingnag pour le plus gros, Lilliput pour le plus petit.

Pour les trois autres le même auteur nous offre Belfuscu, Glumgluff et Balnibarbi, mais j’entends d’ici les puristes crier à l’anglicisme.

Alors si vous vous croyez plus malins que Swift, si vous vous estimez plus créatifs, je vous engage à faire parvenir vos suggestions à l’Académie Française. Elles seront examinées avec la plus scrupuleuse attention. Les trois noms retenus seront publiés au Journal Officiel.