Lettre ouverte aux “Ex”

Messieurs les ex-maris ou les ex-amants des femmes que je rencontre, la soixantaine passée, je vous le demande : que leur avez-vous fait pour que je les retrouve à ce point cabossées, désemparées, fragilisées ? Les dégâts que vous avez causés, messieurs, sont profonds, irréversibles. Je n’ai d’autre choix que de pleurer et m’en désoler avec elles.

Pour vous, apparemment, tout va très bien.