L’échange…

Si vous êtes tenté de pratiquer, cet été, un échange d’appartements, lisez d’abord ceci !

« Cher monsieur Robertson,

Si vous lisez ces lignes, c’est que la gardienne vous a remis les clés et que vous êtes installé dans notre appartement. Bienvenue à Paris ! Nous vous souhaitons un agréable séjour.

Merci d’arroser les plantes vertes tous les deux jours. Le liseria scapulata du salon est particulièrement fragile. Si vous constatez qu’il perd ses feuilles, rajouter dans l’eau d’arrosage une mesure et demi du produit phytosanitaire (emballage marron) qui se trouve en bas à droite dans le placard de la cuisine.

Pour le chat, c’est une demi boîte le matin, une demi boîte le soir et une poignée de croquettes tous les trois jours. Veillez à ne pas dépasser ces quantités, c’est un animal qui a tendance à prendre du poids depuis qu’il a été opéré d’un fibrome. Le numéro du vétérinaire figure dans la liste affichée dans l’entrée. N’hésitez pas à consulter en cas de vomissements ou de diarrhée. Et pensez à vider régulièrement sa litière  (celle du chat ! J) c’est un animal très maniaque capable de vengeances aussi sournoises qu’inattendues.

La porte de la chambre du fond est fermée à clé. Ne vous inquiétez pas si vous entendez des bruits, il ne s’agit pas d’un fantôme ( J ) mais de ma belle-mère impotente qui habite cette pièce. Soyez tranquille, elle dispose de tout ce qui lui est nécessaire en termes de confort et d’hygiène : toilettes, eau courante, télévision noir et blanc, stock de conserves et de surgelés qu’elle peut réchauffer à l’aide d’un four à micro-ondes. Elle ne vous dérangera pas, nous lui avons fait la leçon. Si toutefois, vous l’entendiez crier ou gémir, ignorez-là ! Elle est très comédienne. De toute manière elle ne comprend pas votre langue. »

 

«  Cher monsieur Thibert,

Vous serez sans doutes désagréablement surpris de l’état dans lequel vous allez trouver votre appartement en rentrant. Sachez que c’est le résultat d’une suite de hasards malencontreux. Ainsi, pour pénétrer chez vous le premier soir, en l’absence de la gardienne qui avait la clé, nous avons été contraints de casser un carreau à la fenêtre du salon en lançant des cailloux qui ont également brisé un miroir et quelques bibelots.

Notre intrusion semble avoir paniqué la vieille dame qui habitait dans la chambre du fond. Elle a tiré à la chevrotine à travers le battant de la porte. À ce propos, il a nous a paru assez irresponsable de laisser entre les mains d’une personne de cet âge une carabine d’aussi fort calibre. Mais sans doute vous avait-elle caché l’existence de cet arme ?

La malchance a voulu que le chat soit atteint par plusieurs projectiles. Fou de douleur, il a laissé dans tout l’appartement des traces sanglantes de son passage avant de disparaître. En fait, il était allé crever sous le lit, c’est l’odeur qui nous a alertés, au bout d’une dizaine jours ( J ).

La gardienne ayant refusé que nous l’enterrions dans le jardinet de l’immeuble, vous trouverez, à toutes fins utiles, son cadavre enveloppé de plastique dans le compartiment congélation de votre réfrigérateur.

Quant aux plantes, nous supposons que c’est le stress qui les a fait dépérir, en dépit du traitement que nous leur avons scrupuleusement appliqué, selon vos recommandations. Il est vrai que la manière dont les forces de police sont intervenues pour extirper votre belle mère de sa chambre, suite à l’incident du coup de fusil, a été particulièrement choquante. Même pour des citoyens américains habitués à la violence. »

(publié sur ventscontraires.net)